Le ventre de mon canari est rouge, que faire ?

Les symptômes qui laissent à penser qu’il s’agit de la maladie du « foie gras », sont :

  • L’oiseau n’a pas un beau plumage, il est ébouriffé.
  • Il reste en boule et fait des aller-retour à la mangeoire.
  • Vous avez l’impression qu’il tri ses graines dans sa mangeoire, il en balance d’ailleurs pas mal en dehors de sa cage.
  • Dilatation du foie et/ou des intestins visible lorsque vous prenez l’oiseau en main et que vous soufflez au niveau de la poitrine et du ventre.
  • Somnolence en pleine journée, peu actif.
  • Votre canari boude l’alpiste et ne mange que les graines noires.
  • Ses fientes ne sont pas « normale », elles sont vertes, elles sont liquides.
  • La peau au niveau du ventre, du bréchet, est de couleur rouge, rouge foncé, violacé.
  • Le bréchet du canari est de plus en plus saillant, il maigrit vite.
  • Problème respiratoire qui peut être dû à l’augmentation de la taille du foie.

Pourquoi mon canari est en boule ?

Mon canari est en boule

Lorsque votre canari dort il se met en boule, ceci dans le but de conserver un peu de chaleur et s’endormir confortablement. La chaleur corporelle d’un canari avoisine les 40 degrés Celsius, c’est pourquoi il est important de mettre votre oiseau dans une petite cage hôpital proche d’une source de chaleur lorsqu’il est malade. Donc, la première chose à faire comme vous venez de le comprendre, dès l’apparition des premiers symptômes, ne perdez pas de temps mettez le proche d’un radiateur, sous une lampe infrarouge chauffante, dans une couveuse qui produit de la chaleur. Prenez un thermomètre que vous mettrez juste au dessus de la cage de votre canari, pour contrôler que la température ne monte pas trop, il faut environ 25 , 30 degrés Celsius. Lorsque vous êtes sur le point d’attraper votre oiseau, quand il se trouve dans votre main, profitez-en pour souffler son ventre, son bréchet ( au niveau de la poitrine ). Ceci dans le but d’observer la couleur de la peau, afin de déterminer si elle est « normale » soit jaune, ou plutôt rouge ou pire encore violacé. Mais aussi pour vérifier l’état général de l’oiseau en soufflant au niveau de la poitrine vous verrez le bréchet, il doit être « normal » et non en forme de lame de couteau. Si vous constatez que le ventre de votre oiseau est rouge et qu’il est déjà maigre il faut vite intervenir, il s’agit certainement d’un problème d’alimentation. Il faudra rectifier le tire rapidement, il peut s’agit d’une alimentation beaucoup trop riche, si votre oiseau vit dans une cage il faut prendre en considération qu’il se dépensera bien moins que dans une grande volière ou dans la nature.

Que faire pour sauver mon canari malade ?

Dans la plupart des cas, nous constatons que les canaris sont des oiseaux robustes. Il y a des maladies réelles, très dangereuses, très contagieuses, mais rare si des mesures de préventions sont prisent dès l’acquisition d’un nouveau canari. Par exemple, pensez à faire une bonne quarantaine aux nouveaux, isolez le quelques jours ( 40 jours ), observez si il va bien et ne développe pas une maladie. Les canaris sont très fort pour camoufler leur réel état de santé, vous avez sans doute remarquer à chaque fois que vous vous approchez d’un canari, il se remet droit avec un plumage lisse, c’est parce qu’il est une proie et se protège en montrant à son prédateur qu’il est en pleine forme qu’il peut s’envoler à tout instant. veillez à mettre des abreuvoirs différents pour chaque oiseau, que vous pouvez numéroter pour éviter la prolifération des bactéries, offrez une hygiène irréprochable en nettoyant les cages, la litière, les perchoirs, les abreuvoirs, les mangeoires et la pièce d’élevage régulièrement chaque semaine…  Chaque jour des canaris meurt, dans la majorité des cas il s’agit d’un problème d’alimentation, de la maladie du foie. Ou d’un problème d’hygiène, les soins quotidien ne sont pas toujours bien réaliser, l’oiseau peut se retrouver face à une buvette avec de l’eau pas renouveler depuis quelques jours. Mais attention, cela ne veut pas dire que tous les oiseaux meurt de la maladie du foie, il est important d’observer ses oiseaux, pour être certain que vous ciblez la bonne maladie, mais ne cherchez pas à jouer les experts, il s’agit de la vie d’un petit être vivant, n’achetez pas une collection de médicaments, d’antibiotiques ou autres qui peut mettre votre canari en danger. Dès que vous avez un doute, téléphoner à un vétérinaire, éventuellement un laboratoire d’analyse animalier, ou la LPO qui est une association de protection des oiseaux. Quand faut-il croire qu’il y a peut-être une maladie dangereuse ? Dès que vous vous rendez compte qu’il y a de nombreuses pertes simultanément, si vous voyez plusieurs de vos oiseaux mourir à la suite, c’est qu’il y a un problème bien plus important. Dans ce genre de cas, nous vous conseillons de consulter un vétérinaire, si il n’est pas spécialiste dans les oiseaux, sachez qu’il peut peut-être faire analyser les fientes, mais aussi faire un antibiogramme afin de déceler les maladies bactériennes.

Votre oiseau en boule, vous avez découvert qu’il a le ventre rouge, il est encore possible de sauver votre serin. Après l’avoir mis proche d’une source de chaleur, il faut administrer à votre canari un traitement pour l’aider à récupérer, mais peut-être aussi pour lui apprendre à se réalimenter si il boude l’alpiste et les autres graines blanches. Pour cela il va falloir changer son alimentation et opter pour un mélange light avec un pourcentage élevé en alpiste ( environs 70, 80% ). Le meilleur mélange pour ce genre de cas, est sans doute le mélange Deli Nature 81. Sa composition est très light, il permet de sauver des oiseaux, croyez le ou non. En donnant un peu de se mélange, et non pas une mangeoire pleine, donner une cuillère à soupe est largement suffisant, un oiseau mange par jour 5 grammes en moyenne. Ajoutez à ce mélange une cuillère à café de graines de périlla blanc ou brun, ainsi qu’une grappe de millet blanc et éventuellement des graines de laitue blanche. Il est impératif de ne rien donner d’autres, éviter la pâtée que vous devez supprimer totalement, les verdures également, offrez à votre oiseau de la pomme de temps en temps en attendant que votre canari soit en bonne santé.

Suite à ça, il vous faut aller en animalerie pour acheter un flacon de Spécial foie de la marque Francodex, ou de l’Avi-chol, du Sédochol, Océcholine…  quoi qu’il en soit un produit à base de Choline. Si vous n’avez pas la possibilité d’obtenir ce genre de compléments alimentaires, vous pouvez opter pour une solution bien plus naturelle qui consiste à mettre une cuillère à soupe de vinaigre de cidre ( bio de préférence ) dans 1 litre d’eau. Mélangez puis versez dans l’abreuvoir de votre canari sans donner aucune autre source d’eau. Si vous ne trouvez pas un produit à base de Choline dans le commerce, vous trouverez peut-être en pharmacie ou sur internet le site Ornibird vend ce qu’il faut.

Pourquoi de la choline, pourquoi un mélange light ? En faisant ça, votre oiseau va soulager son foie qui est surchargé, la seule solution est de modifier son alimentation pour éviter que son foie ne puisse plus filtrer les aliments. L’administration de Choline doit être effectuée jusqu’à la guérison totale de l’oiseau, ne surtout pas arrêter le traitement dès qu’il va un peu mieux, au contraire attendez d’être certain qu’il est tiré d’affaire.

Surveillez votre canari plusieurs fois par jour, prenez sa mangeoire et regarder si il mange bien, si il n’a rien manger sachez qu’il ne se laissera certainement pas mourir de faim et qu’il ne faut surtout pas remettre son ancien mélange trop riche, il serait encore plus mal en point le lendemain. Ce n’est certainement pas évident, mais en prenant sur vous et en ayant confiance, vous verrez votre canari sera remis sur pied d’ici quelques semaines. Et oui, ce n’est pas en quelques jours qu’il sera rétabli, bien souvent il faut compter minimum 1 mois si vous vous en apercevez assez tôt. Mais ne perdez pas espoir, cette technique a prouvée ses preuves, elle fonctionne réellement.

Petit récapitulatif, la solution en détail :

1 : Placez l’oiseau dans une petite cage, proche d’une source de chaleur, à environ 25, 30° et dans une pièce au calme.

2 : Placez dans la cage une grappe de millet blanc, puis changer son mélange de graines pour un mélange light ou juste de l’alpiste. Vous pouvez ajouter à ce mélange des graines de périlla blanc ou brun, des graines de laitue blanche.. uniquement des graines blanches et peu riche.

3 : Administrez un traitement avec de la Choline, si vous optez pour du Spéciale Foie de la marque Francodex ( ce que nous trouvons le plus facilement en animalerie ), mettez 20 gouttes de cette solution dans 45 ml d’eau et renouveler le traitement chaque jour, vérifier qu’il ne manque jamais d’eau, certain canari aime prendre l’eau dans l’abreuvoir pour se laver. Ne mettez surtout pas une baignoire ou autre source d’eau.

4 : Attendez que votre oiseau mange l’intégralité de son mélange, ne surtout pas changer les graines si l’oiseau n’a pas fini totalement sa ratio. Une cuillère à soupe est largement suffisant, la plupart des éleveurs ne donnent qu’une cuillère à café avec à côté de l’alpiste à volonté. Un oiseau ne mange que 5 grammes / jour en moyenne. Si vous avez peur qu’il meurt de faim, mettez une cuillère à soupe mais attendez sagement qu’il fini sa gamelle avant d’en remettre.

5 : Ne jamais arrêter le traitement à la choline si l’oiseau n’est pas totalement guéri, même si vous avez l’impression qu’il va mieux.

6 : Votre canai va mieux, il est sauver, vous voulez remettre son mélange de graines habituel ? NON erreur, optez pour un autre mélange, de meilleur qualité et qui correspond aux besoins de votre canari.

Voilà nous espérons que cet article vous aidera à sauver vos oiseaux lorsqu’ils sont malade. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’alimentation de votre canari, vous pouvez consulter notre article : Comment nourrir correctement son canari avec un bon mélange de graines ?






Notez cet article
[Total: 1 moyenne : 2]